Attentat terroriste à Barcelone le 17 Août 2017 , comment faire face au traumatisme ?

with Pas de commentaire
Christophe PERROT - Psychothérapie Paris - attentat terroriste à Barcelone le 17 Août 2017 - traumatisme
Christophe PERROT – Psychothérapie Paris – attentat terroriste à Barcelone le 17 Août 2017 – traumatisme

 

Le choc des victimes de l’ attentat terroriste à Barcelone le 17 Août 2017

 

Un évènement  comme l’ attentat terroriste à Barcelone le 17 Août 2017  est traumatisant et de nature à provoquer un choc post traumatique (TSPT) chez les victimes si elles ne sont pas rapidement prises en charge .

Le traumatisme se définit comme la confrontation brutale d'une personne avec la mort. Sa mort ou celle d'un autre. Témoins, équipes soignantes présentes lors de l’ attentat terroriste à Barcelone le 17 Août 2017 peuvent donc en être victimes.

On estime que 10 à 15% des victimes, c’est à dire des personnes directement en contact avec l’évènement, vont développer un syndrome de choc post traumatique. Le diagnostic s’effectuera à partir du mois suivant l’évènement. Ce traumatisme s’il n’est pas pris en charge dure plusieurs années et est très invalidant pour eux qui en souffrent.

 

Comment savoir si vous êtes victime d’un choc post traumatique ?

 

Si vous avez été présent sur les lieux, trois symptômes principaux peuvent se manifester

  • La réviviscence, qui consiste en des pensées intrusives, la répétition en boucle de l’événement via des flash-back ou des cauchemars.
  • La conduite d’évitement des situations pouvant rappeler le traumatisme. Classiquement pour l’ attentat terroriste à Barcelone le 17 Août 2017, tout ce qui pourra être relié aux vacances, à l’Espagne, au bord de mer, risque d’être associé à l’attentat. La victime risque alors de ne plus pouvoir accomplir certaines activités auxquelles elle associe l’évènement.
  • Le développement d’une hypervigilance, une hypertonie. Il y a maintien de la victime de l’évènement comme l’ attentat terroriste à Barcelone le 17 Août 2017 dans un état de tensions et une anxiété permanente.

 

Lire également : Attentats a Paris , faire face au choc traumatique

Lire aussi : Attentat de Nice, les suites traumatiques 

 

Comment prendre en charge les victimes des attentats comme celui de Barcelone du 17 Aout 2017 ?

 

La thérapie par les mouvements oculaires se présente comme une solution adéquate. Ces thérapies sont principalement l’E.M.D. R (l’acronyme de Eye Movement desensitization and reprocessing. Cela se traduit en français par « désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires) et l’I.M.O (Intégration par les mouvements oculaires). Cette seconde méthode, plus flexible, plus souple me paraissant encore plus adaptée que la première.

 

Christophe PERROT - Psychothérapie Paris - attentat terroriste à Barcelone le 17 Août 2017 - choc post traumatique - mouvements oculaires
Christophe PERROT – Psychothérapie Paris – attentat terroriste à Barcelone le 17 Août 2017 – choc post traumatique – mouvements oculaires

Comment se déroule la thérapie par les mouvements oculaires pour les victimes des attentats comme l’ attentat terroriste à Barcelone le 17 Août 2017 ?

 

Après avoir identifié la séquence la plus traumatique pour le patient dans l’évènement lui-même le thérapeute se concentrera sur cette vision. Il effectuera une stimulation visuelle du patient en faisant décrire à ses yeux une série de mouvements codifiés.  (22 mouvements en I.M.O.). Verticalement, horizontalement, en diagonale et parfois en décrivant d’autres formes. Ces mouvements interviennent selon un ordonnancement bien particulier.  Des recueils d’informations sont effectués à intervalles réguliers.

Parfois la stimulation pourra être tactile : le praticien touche par exemple les genoux du patient, à gauche puis à droite. Elle pourra aussi être sonore : un son est émis alternativement dans l’oreille droite puis dans l’oreille gauche du patient, on parle alors de stimulation bilatérale alternée.

On constate des effets positifs à l’issue de la première séance et la plupart du temps trois à cinq séance d’une heure à une heure 15 sont suffisantes pour éradiquer les troubles.

Pour en savoir davantage sur la thérapie par les mouvements oculaires au Cabinet : Thérapie par les Mouvements Oculaires au Cabinet Christophe PERROT à Paris

 

Les effets de la thérapie par les mouvements oculaires pour les victimes de l’ attentat terroriste à Barcelone le 17 Août 2017 ?

 

L’objectif de la thérapie par les mouvements oculaires  est de dissocier un souvenir de sa charge émotionnelle. Pour la victime en état de stress post traumatique, l’émotion est devenue submergeante et non régulée. L’émotion est stockée dans la mémoire à court terme du patient associée au traumatisme. La partie du cerveau dénommée l’amygdale responsable du traitement de de la peur est hyperactive et envoie un message permanent de danger. Le cortex préfrontal est déconnecté et aucun apaisement calmant pour l’amygdale ne peut être mis en œuvre.

Ce n’est donc pas par la rationalisation, la « prise sur soi », voire la conversation, que le traitement peut intervenir. Le patient est conscient que l’évènement est passé mais son cerveau ne fait pas la différence entre une émotion passée et sa reviviscence. Il faut agir à un autre niveau.
L’OMS et L’INSERM sont favorables aux thérapies telles que l’EMDR ou l’IMO basées sur le modèle du traitement adaptatif de l’information pour traiter les traumatisés résultants de souvenirs non correctement traités d’événements survenus antérieurement.

Quand et comment doit-on être pris en charge après un attentat comme l’ attentat terroriste à Barcelone le 17 Août 2017 ?

 

La plupart du temps le traumatisme apparaîtra un peu plus d’un mois après l’évènement traumatique lui-même. Parfois il n’apparaitra que plus tardivement encore. Aux premiers signes tels que ceux décrits plus haut il est important de consulter un professionnel formé aux techniques des mouvements oculaires en lui relatant vos symptômes.

En cas de doute il est toujours possible dans les 48 heures suivant la survenance de l’évènement traumatique d’effectuer une séance préventive . On considère en effet qu’il faut 48 heures à un schéma traumatique pour s’inscrire dans la mémoire. Si le cycle est rompu par une série de mouvements oculaires comme l’E.M.D. R ou l’I.M.O. dans ce délai le patient a toutes les chances de ne pas développer par la suite de SCPT.

 

Lire aussi : La culpabilité chez les survivants des attentats. 

Lire également : Peur, Angoisse et Effroi les des attentats 

Bien sûr lire également la suite : L’angoisse après un attentat terroriste , personne n’y échappe !

 Cet article vous a plu, alors publiez-le sur votre page Facebook.
Son contenu peut venir en aide à quelqu’un qui vous est cher, alors partagez-le sur son mur. 

 

Suivre Christophe Perrot:

Psychanalyses - Psychothérapies

Psychanalyste, Psychothérapie Individuelle, Adulte, Adolescent, Enfants, Thérapie Brève, Accompagnements et Soutien à Paris, 75.
Découvrez ici régulièrement des informations et des publications sur la psychanalyse d’orientation lacanienne, les psychothérapies et les nouveaux outils qui peuvent être mis à votre disposition pour vous accompagner tout au long de votre vie ou lors du franchissement d’étapes difficiles ou stratégiques pour vous.

Répondre