Quel rapport y a-t-il entre la Saint Valentin et la Psychanalyse ?

with Pas de commentaire

Psychanalyse et Saint Valentin , drôle de rapport ?

 

Contrairement aux idées reçues, il n’existe pas de complémentarité entre les êtres qui forment un couple !

 

Dans ces conditions le terrain est propice aux malentendus. Pour Lacan « il n’y a pas de rapport sexuel »[1]. C’est assurément d’une provocation sur la notion de rapport destinée à mettre en évidence l’incompréhension qui participe d’un couple. Il n’existe en effet aucun mode d’emploi pour apprendre la vie en couple.  Ce que prétend  attendre un sujet de la part de son partenaire, de même sexe biologique ou non que lui, n’a rien à voir avec ce sujet  attend inconsciemment de son ou de sa partenaire. Et ce que dit chercher l’autre partenaire chez le sujet, est très loin de ce qu’il espère vouloir y trouver.

C’est ce malentendu au sein du couple qui sous tend le lien conjugal et qui fait dire à l’un que l’autre ne l’écoute pas, ou qu’il ne l’aime pas et qui fait répondre par l’autre que quoi qu’il fasse, quoi qu’il dise, quoi qu’il éprouve ce n’est jamais de nature à combler l’attente du partenaire.

Jacques Lacan avec les schémas de la sexuation [1] met en évidence que c’est du mode de jouir dont il est question plus que d’anatomie. Pour la psychanalyse en effet nous avons un sexe biologique et un sexe psychique qui ne sont pas nécessairement identiques. L’incompréhension au sein d’un couple ne réside pas dans la différence biologique des sexes mais s’origine dans la singularité du désir de chacun, et du fait que le désir de l’un est éloigné du désir de l’autre.  S’exprimer c’est dire un besoin mais cela ne rend jamais compte de toute la dimension du désir qui se dissimule derrière cette demaine. Ainsi répondre à une demande ne peut qu’être une frustration par rapport au désir.

 

La prévisibilité de la Saint Valentin, la norme conjugale qu’elle sous tend , sont très éloignées de l’effet de surprise cher à Lacan

 

Lacan  créa en effet les séances d’analyse à durée variables et aux  interruptions impromptues. C’est grâce l’effet de surprise que le désir est maintenu dans la structure d’un couple qu’il soit constirué d’un analyste et de l’analysant ou de toute autre personne. La durabilité du couple dépend donc de l’aptitude de chacun de ses membres à savoir réactualiser en permanence les liens  du couple et non pas à célébrer coute que coute la Saint Valentin mais bien . A ce titre la saint Valentin est une occasion parmi d’autre de le faire, c’est un moment idéal pour surprendre l’autre, stimuler le désir et renforce les liens.

Lorsqu’elle est vécue comme un passage obligé, la saint valentin est alors davantage l’occasion d’honorer le paiement symbolique d’une dette née des négligences affectives, accumulées au fil du temps. 

Sous de tels auspices, la Saint Valentin est davantage un potlatch qu’une réelle fête condamnant les conjoints, l’un à tenter de satisfaire ce qu’il croit être les attentes de l’autre pour que le couple perdure. L’autre quant à lui à vocation à exprimer, à la reception du cadeau, une joie, authentique ou non d’ailleurs. S’astreindre à offrir et à recevoir un cadeau lors de la Saint Valentin c’est se prendre à son propre piège au point de transformer son couple en caricature.

 

La saint Valentin n’est donc pas l’unique preuve d’amour possible le fantasme de chacun, une jouissance singulière, est bien plus essentiel à la survie du couple.

 

Le couple ne saurait se résumer à attendre quelque chose de l’autre, ni le jour de la Saint Valentin ni un autre jour d’ailleurs.  Un couple est avant tout  le creuset ou s’&panouit la rencontre durable de deux idéaux . Il est donc question d’apport et non pas d’attente. Créer, repenser ou  redynamiser un couple est donc possible à tout âge et dépend plus de la vigueur du fantasme de chacun que d’autres critères. La réussite d’un couple dépend de la confiance absolue dans la relation qui nous unis à notre partenaire. Lorsque la tension surgit ce c’est la relation qui ne fonctionne pas et non pas l’autre qui a failli ou n’a pas été à la hauteur.

Si quelque chose de nouveau méritait d’être instauré ou réitéré pour la saint Valentin ce pourrait alors être d’offrir à son partenaire des mots doux en couple . Vous pourrez vous inspirer de ceux que je vous propose quelque soit le sexe de votre partenaire. Vous en trouverez ici , ou bien , ou encore  à moins que celui-ci vous convienne mieux encore et les offrir à votre partenaire mais surtout laisser faire votre imagination.

 

 Cet article vous a plu, alors publiez-le sur votre page Facebook.
Son contenu peut venir en aide à quelqu’un qui vous est cher, alors partagez-le sur son mur. 

 

 

[1] LACAN Jacques , « L’Etourdit », Autres Ecrits, Seuil, 2001;

 

Summary
La Saint Valentin et la Psychanalyse , quel rapport ?
Article Name
La Saint Valentin et la Psychanalyse , quel rapport ?
Description
Quel sens donner à la Saint-Valentin pour un couple ? Est-ce primordial de fêter la Saint Valentin ? Qu'est-ce qui permet à un couple de durer et de saisfaire ses melbres ? Autant de questions auxquelles l'article tente de répondre.
Author
Suivre Christophe Perrot:

Psychanalyses - Psychothérapies

Psychanalyste, Psychothérapie Individuelle, Adulte, Adolescent, Enfants, Thérapie Brève, Accompagnements et Soutien à Paris, 75. Découvrez ici régulièrement des informations et des publications sur la psychanalyse d'orientation lacanienne, les psychothérapies et les nouveaux outils qui peuvent être mis à votre disposition pour vous accompagner tout au long de votre vie ou lors du franchissement d'étapes difficiles ou stratégiques pour vous.

Répondre